Regards photographiques sur Bordeaux et la Gironde

Accueil | À propos du site | L'auteur | Projets | Liens régionaux   

Bordeaux la fontaine de la Grave

On l'appelait aussi la fontaine des Salinières


 

Thèmes associés  >>>| Les Fontaines de Bordeaux >> Fontaine des 3 Grâces | Fontaine des Girondins | Miroir d'eau |
| Fontaines Amédée Larrieu | Fontaines de Tourny >> dans le Monde | Fontaine du Parlement |
| Fontaine de la Grave | Fontaine "Retour d'Egypte" |

 


 

Fontaine de la Grave ou des Salinières | Photo 33-bordeaux.com

Pour découvrir la fontaine de la grave, il faut se rendre sur les quais dans le quartier Saint Michel. Par le tram, il faut emprunter la ligne C et descendre à la station Saint Michel.

 

Cette fontaine, construite en 1787, a la particularité d’être appelée selon qui la désigne et selon les époques, « fontaine de la grave » ou « fontaine des Salinières ». Cela tient à son implantation sur le quai des salinières (face à la rue des Faures), et à la limite du quai de la grave. Pour l’origine du nom «salinières», il provient du quartier «les salines» ou l’on déchargeait le sel arrivé par bateau sur la Garonne.  

 

 

 

Une œuvre de l’architecte Bonfin 

On doit la réalisation de cette fontaine « de la grave » à l’architecte Richard-François Bonfin (1770-1814) qui était alors l’architecte de la ville. Cette fontaine a été classée monument historique en 1925. Bonfin est l’auteur d’autres réalisations à Bordeaux, on lui doit notamment l’hôtel de Lisleferme qui abrite les collections du muséum au jardin public. 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais que représente-t-elle ? 

La fontaine est située au centre d'un espace octogonal, ceinturé par un ensemble de bornes en pierre. Il faut descendre 2 marches pour y accéder. La partie haute est formée d'une colonne en pierre dans un esprit antique. Le sommet de la colonne avec ses concrétions symbolise le jaillissement de l'eau. La sortie de l'eau s'effectue dans la partie basse par l'intermédiaire de 4 mascarons à tête animale. L'eau se déverse ensuite dans 4 vasques situées sous les mascarons. 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En vérité ce n’est pas un obus 

Concernant l’architecture de la fontaine, il faut bien reconnaître que pour le visiteur non informé elle est assez surprenante. Son aspect original a donné lieu à de multiples interprétations. Ainsi au fil des ans une fausse vérité s'est transmise et l'on trouve encore quelques bordelais pour dire que le sommet de la fontaine représente la tête éclatée d'un obus. Reconnaissons que dans la réalité le symbole des eaux jaillissantes est tout de même plus adapté pour une fontaine.

Une colonne qui est creuse

Il faut savoir que cette colonne qui est le centre de la fontaine est creuse. A l’origine elle abritait le mécanisme permettant à l’eau d’être distribuée. Sur plusieurs photos de cette page (cliquer pour agrandir les vgnettes), on peut apercevoir la porte qui permet aujourd'hui encore d'accéder à l'intérieur.

 

 

Disparue puis réapparue rénovée dans un environnement nouveau 

Pendant la réalisation des travaux préparant le retour du tramway à Bordeaux, la fontaine de la grave avait été enlevée. Elle est revenue à son emplacement entièrement rénovée et après avoir retrouvé la blondeur de sa pierre d'origine au printemps 2007. Son environnement a lui aussi bien changé et elle est désormais au point de départ d'un espace promenade ombragé et fleuri. 

Lieu de marché il y a un siècle ... et peut être à venir

Il y a un siècle se tenait un marché au pied de la fontaine. Il se pourrait que dans un avenir proche, et de façon provisoire, on puisse à nouveau y retrouver quelques étals. Un projet de rénovation concerne en effet le quartier allant de Saint Michel jusqu'au Capucins. Le temps des travaux, le marché de Saint Michel devrait s'installer sur les quais. 

Carte postale : vision d'hier

Ancienne carte Postale Bordeaux marché neuf et fontaine des SalinièresCette carte postale ayant circulé en 1910 est intitulée "Marché Neuf et Fontaine des salinières". Les quelques cartes postales de l'époque que j'ai eu l'occasion de voir ne faisaient d'ailleurs jamais mention du nom "de la Grave".

 

Sur cette vue, on ne peut que constater qu'un siècle plus tard la colonne de la fontaine n'a pas subi de transformation notable. Il en va tout autrement pour l'environnement. A l'arrière plan se trouve un bâtiment qui n'existe plus de nos jours. Le marché neuf au pied de la fontaine n'existe plus non plus et le cheval a depuis longtemps été remplacé par des fourgons motorisés.

 

[ Document Carte Postale - collection personnelle ]

 

 


 

Thèmes associés  >>>| Les Fontaines de Bordeaux >> Fontaine des 3 Grâces | Fontaine des Girondins |
| Fontaines Amédée Larrieu | Fontaines de Tourny >> dans le Monde | Miroir d'eau |
| Fontaine de la Grave (des Salinières) | Fontaine "Retour d'Egypte"