Regards photographiques sur Bordeaux et la Gironde

Accueil | À propos du site | L'auteur | Projets | Liens régionaux   

Automobiles électriques Tesla

Une gamme de véhicules prestige à Bordeaux Mérignac

 

 

 

Thèmes associés  >>>| Transports et déplacements à Bordeaux | Présentation en photos du tramway |
| Plan des lignes du tram : A, B, C et bientôt D | Gare Bordeaux Saint Jean le train à 2h de Paris |
| Tesla les automobiles électriques Premium |

 

Sur cette page :

 

 

Quelques mots sur la marque Américaine fondée par Elon Musk

Pour celles et ceux qui ne le sauraient pas encore, TESLA Motors est une marque Américaine qui a été créée  en 2003. Son cofondateur est le très créatif et emblématique Elon Musk que l'on connait pour avoir par ailleurs été à l'origine du système de paiement PAYPAL. Il est également le PDG de SPACE X et des fusées FALCON. Un programme qui fait l'objet d'une actualité régulière pour ses lanceurs de satellites « réutilisables ».

 

Logo de la marque TeslaDès 2006 le choix de la marque TESLA s’est porté sur les modèles haut de gamme pour véhicules électriques avec pour ambition une absence d’émissions de gaz à effet de serre. Le premier véhicule commercialisé était un roadster conçu sur un châssis du modèle ELISE de Lotus. A 120 000 Euros l’unité, ce sont 2500 véhicules de ce type qui ont été commercialisés. Le catalogue d'aujourd'hui composé des Model S et Model X est résolument haut de gamme. Pour trouver dans la marque un véhicule plus orienté grand public il faudra patienter jusqu'en 2018, date prévue de la commercialisation en Europe de la Model 3.

 

A la différence de la plupart des constructeurs, TESLA Motors n’a pas de concessionnaires mais des centres qui lui sont propres. En toute logique les premières implantations en France ont eu lieu en région parisienne, c'était en 2014. La même année au mois de juin c’est le centre d’Aix en Provence qui a été ouvert. En 2015, le centre de Bordeaux Mérignac a été le troisième implanté en France.

 

Aujourd'hui Tesla compte 4 Succursales de vente (Paris-Chambourcy, Lyon, Bordeaux, Aix-en-Provence) plus 2 Boutiques en Centres de Shoping (Paris-Le Chesnay et une éphémère à Cagnes-sur-Mer). Paris-Chambourcy, Paris-Gennevilliers, Aix-en-Provence et Bordeaux sont également des Centres de Service. Des responsables régionaux sont présents à Rennes/Nantes, Lille et aussi en Alsace.

 

 

Model S pour la berline, Model X pour le SUV : 2 automobiles premium

Deux essais à un an d'intervalle pour 2 véhicules électriques connectés

TESLA Model SComme bon nombre de bordelais, j'avais déjà eu l'occasion de croiser à de multiples reprises les véhicules bien spécifiques de la marque TESLA. L'idée de parler en détail de véhicules électriques haut de gamme ne me semblait pour autant pas être une priorité.

 

Model X Tesla SUV électrique | Photo 33-bordeaux.comJusqu'au jour ou tout à fait par hasard un contact a été établi avec l'équipe de TESLA Motors. Le sujet m'intéressait, j'avais un certain nombre de questions, et un essai de la Model S m'a été proposé. Autant dire que toutes les conditions étaient réunies pour que je saisisse l'occasion qui m'était offerte. Le fait que la marque ait choisi la région bordelaise pour l'une de ses premières implantations en France étant un argument supplémentaire.

 

Après la Model S qui a fait l'objet de mon premier article, à l'automne 2016 la gamme de Tesla s'est enrichie avec l'arrivée d'un SUV : le Model X. Un SUV particulièrement innovant que j'ai également eu le privilège d'essayer. J'ai ainsi pu mesurer à un an d'intervalle le chemin parcouru en France par le seul constructeur de véhicules en « gamme prestige » 100% électrique. La présentation que je fais, après mes essais, est un retour d'expérience qui n'a absolument pas la prétention de rivaliser avec les essais de la presse spécialisée. Il s'agit plutôt du point de vue d'un utilisateur placé en situation réelle et ayant obtenu des réponses que bon nombre d'automobilistes peuvent se poser.

 

 

 

Retour Haut de page

 

 

 

 

Essai : MODEL X, un SUV 7 places tout confort et innovant

Un agrément de conduite dans la lignée de la Model S et 500 kilomètres d'autonomie

Model X Tesla SUV électrique | Photo 33-bordeaux.com

C'est depuis l'agence Tesla de Bordeaux Mérignac que j'ai effectué cet essai. Le véhicule que j'ai conduit pour cet article était un Model X P90D Ludicrous, une motorisation maintenant remplacée par les P100D ludicrous. Transmission intégrale, peinture rouge multicouches avec jantes « Turbine Onyx » 22 pouces et sièges en cuir noir, il s'agissait de la version équipée de 7 sièges.

 

Pour les options, ce modèle était doté de la fonction d'assistance à la conduite « Autopilot », d'un pack d'extension Premium, du système de suspension Smart Air ainsi que du son très haute fidélité.

 

Le prix de cette Model X Tesla étant de 162 840 Euros auquel il convient de retirer 6 300 Euros de Bonus Ecologique ce qui, après déduction des Crédits d'Impôt, laisse le véhicule au prix de 156 540 Euros.

 

 

L'agrément de conduite du Model X de Tesla est indéniable. J'ai retrouvé tous les éléments de confort et les aspects innovants que j'avais relevé un an auparavant lors de mon essai de la Model S. Plutôt que de m'attarder sur cet aspect qui est assez similaire, je pense judicieux de mettre l'accent sur les éléments qui caractérisent cette Model X ainsi que sur ce que je n'avais pas encore eu l'occasion de tester. Portières à ouverture verticale, accessibilité aux 2 rangées arrière de sièges, et utilisation du système de Pilotage automatique « Autopilot » seront donc les éléments principaux de cette présentation du Model X. Les lecteurs plus particulièrement intéressés par l'aspect confort habitacle pourront se référer à mon précédent essai de la Model S.

Model X Tesla SUV électrique | Photo 33-bordeaux.comLes portières « levantes » Falcon

Parler en premier lieu de portières pour aborder la présentation d'un véhicule n'est pas vraiment habituel. Néanmoins, le simple fait de voir les portes arrières du Model X ouvertes justifie pleinement cette exception. Il faut dire que ces portes baptisées « Falcon » (le même nom que celui de la fusée de SpaceX) n'ont rien de conventionnel .

 

En dehors de l'ouverture classique on voit de temps à autres des véhicules équipés de portes à glissière ou de portes à ouverture antagoniste, mais rarement de portières « levantes » ce qui est le cas pour le Model X. Pour comprendre l'intérêt de ce type de portière, il faut garder à l'esprit que nous sommes ici en présence d'un SUV de 7 places avec à l'arrière 2 rangées de sièges. Force est de reconnaître que dans cette configuration, et avec une ouverture ordinaire des portières, l'accès à la dernière rangée n'est pas toujours idéal.

 

 

Sur le Model X, grâce à cette innovation, c'est la totalité de la largeur d'accès qui se trouve disponible. L'ouverture de ces portières s'opère de façon classique par un simple appui sur les poignées, mais aussi de l'intérieur depuis l'écran tactile situé à côté du volant (pratique les jours de pluie). Si au premier abord l'ouverture à la verticale déroute un peu, j'ai pu constater qu'il était agréable de profiter de ce système en évitant les habituelles contorsions pour s'installer sur la troisième rangée. D'autant plus que le bouton de commande permettant l'avancée éclectique des sièges de la rangée du milieu est idéalement situé. Un confort certainement appréciable aussi pour les parents au moment d'installer à l'arrière un bébé ou un enfant en bas âge.

 

 

Les questions que peuvent susciter ce système d'ouverture original

En présence d'un système atypique, et en utilisant ses repaires habituels, on tente invariablement d'imaginer les situations dans lesquelles le procédé nouveau pourrait être pris en défaut. Et de ce point de vue, on pense immédiatement à deux situations susceptibles de poser un problème; le cas du véhicule garé entre 2 autres voitures très rapprochées, ou celui du parking souterrain à la hauteur sous plafond limitée.

 

Il faut alors savoir que chaque porte est équipée de 6 capteurs qui permettent à l'ouverture de s'adapter à l'environnement. Dans l'hypothèse d'un plafond trop bas la porte interromps automatiquement son ascension à la limite nécessaire. Ce système n'a besoin que de 30 centimètres disponibles  pour effectuer son ouverture. A situation identique on ouvrira donc sans problème les portes arrières du Model X.

 

Model X Tesla SUV électrique | Photo 33-bordeaux.comPour les jours de pluie on peut aussi se demander si l'ouverture plus grande n'aurait pas une fâcheuse tendance à laisser l'eau entrer plus facilement dans l'habitacle. Bien que n'ayant pas pu le tester (il faisait beau sur la région bordelaise lors de mon essai) le système d'écoulement prévu de part et d'autre des montants laisse penser que le risque est limité. En cas de forte averse on se situe manifestement dans le même cas de figure que pour une ouverture classique des portes. Avec sans doute l'avantage de bénéficier ici, le temps de l'installation à bord, d'un inhabituel et salutaire « effet parapluie ».

 

Ultime question concernant ces portières atypiques et pour laquelle je n'ai pas la réponse, l'aspect financier. Toute innovation ayant nécessairement un cout, sans connaître le pourcentage que représente les portières « Falcon » dans le prix de vente d'un Model X, j'imagine qu'il est significatif. Est ce que les bénéfices apportés par ce système d'ouverture justifient le surcout, seuls les utilisateurs dans la durée pourront le dire. En tout cas sur ma période d'essai j'ai trouvé le système plutôt séduisant. 

Le système d'assistance à la conduite « Autopilot »

Une innovation dans l'air du temps pour laquelle Tesla possède une longueur d'avance sur la plupart de ses concurrents. La marque se trouve ainsi en première ligne sous les feux des projecteurs, y compris au moindre incident. Il faut dire que si l'on parle beaucoup de ces nouveaux systèmes évolués du véhicule, la grande majorité des conducteurs n'a jamais eu l'occasion de les utiliser. Une situation qui laisse une large place aux interprétations (pas toujours très étayées, il faut bien le reconnaître).

 

Avant Model X Tesla Suv électrique

 

Model X Tesla SUV électrique | Photo 33-bordeaux.com

Le Model X que j'ai pris en main est équipé de ce système dans sa toute dernière génération (une option à 3 300€). Voiture à l'arrêt on peut choisir son propre indice de sécurité sur une échelle proposée de 1 à 5 (une équation basée sur la vitesse et les conditions de circulation). J’ai opté pour le mode 5, le plus rassurant pour un premier essai.

 

Il est utile de le souligner, et Tesla ne manque pas de le rappeler, le conducteur a l'obligation légale de conserver ses mains sur le volant et doit être prêt à reprendre le contrôle à chaque instant. 

 

En route, deux brefs appuis successifs sur l'extrémité d'un « comodo » (manette de contrôle) spécifiquement dédié à la fonction (sous la commande des clignotants) suffisent pour l'activation. Deux voyants sur le tableau de bord rappellent que les 2 possibilités, adaptation à la vitesse du trafic et conduite à proprement parler sont actives.

Un avant goût de l'équipement des prochaines générations de voitures

Si l’on est tous plus ou moins familiarisés à l'usage des limiteurs et autres régulateurs, en revanche il n’est pas dans nos pratiques habituelles de laisser agir à notre place la voiture sur la commande du volant ou sur le choix des distances par rapport au véhicule qui nous précède. La toute première fois est donc naturellement un peu déroutante.

 

Système Autopilot Tesla - conduite autonome

A peine le système activé la voiture se cale parfaitement sur la vitesse autorisée. Le plus déconcertant se situe alors à la première courbe lorsque le véhicule choisit lui même sa trajectoire. Trajectoire parfaite qui n'est évidemment pas exactement celle que j'aurai moi même utilisée.

 

Sensation étrange que de voir la voiture « décider et agir » et de sentir le volant tourner sous ses mains alors qu'on ne l'actionne pas soi même.

Comme nous venons de le voir, même si le conducteur n'est pas lui même à la manœuvre, il doit impérativement garder ses mains sur le volant. Un voyant d'alerte se déclenche d'ailleurs si la pression sur le volant devient insuffisante.

 

Model X Tesla SUV électrique | Photo 33-bordeaux.comLe premier effet de surprise passé, je dois bien reconnaître que l'on apprécie très vite le système. D'autant plus facilement que l'écran à l'arrière du volant montre le faisceau des radars en cours d'utilisation ce qui permet de comprendre les choix opérés. Une simple pression sur la pédale de frein suffit à reprendre le contrôle pour une conduite plus classique.

 

Pour juger ce système qui équipera sans doute la plupart des voitures de demain, il faut savoir qu'il s'agit d'un équipement en constante évolution avec de considérables marges de progression. On imagine d'autant plus facilement le champ des possibilités lorsqu'on voit que pour la dernière génération le constructeur communique sur une puissance de calcul qui a déjà été multipliée par 40.  

D'autres atouts pour le Model X

Sécurité, volumes de rangement, richesse des équipements ...

La batterie située dans le plancher est l'une des originalités des véhicules Tesla qui permet de libérer de l'espace pour offrir de vrais coffres de rangement et qui a aussi un impact sur la sécurité. Cela permet d'abaisser le centre de gravité de la voiture tout en réduisant de façon significative le risque de retournement.  

 

 

Model X Tesla SUV électrique | Photo 33-bordeaux.comLe constructeur indique que le Model X a un coefficient de résistance de 0,24 ce qui, selon lui, représenterait 20 % de moins que le deuxième meilleur SUV. En matière d'aérodynamisme le volet situé à l'arrière, qui peut se déployer lorsque la voiture est en circulation, remplit un rôle de diffuseur actif pouvant améliorer la stabilité (sur autoroute notamment).

 

La dimension du pare-brise qui remonte très haut sur l'habitacle offre également un confort visuel qui mérite d'être souligné. Le système de pare-soleil dépliable et orientable par moitié s'est également avéré performant jusqu'à la hauteur maximale du pare-brise. Moins visible mais pourtant essentiel, le système de filtration HEPA fait aussi partie des points positifs à mettre au crédit du Model X.

 

Comme la Model S, ce SUV est doté de tous les équipements de confort souhaitables. C'est aussi un véhicule connecté avec toutes les possibilités que l'on peut imaginer.

Un essai qui donne envie de prolonger la découverte ...

Au terme de cet essai j'ai trouvé le Model X particulièrement séduisant. Nous somme ici en présence d'un véhicule haut de gamme bien conçu et aucun des éléments que l'on est en droit d'attendre pour cette catégorie ne lui fait défaut. On pourra lui reprocher un tarif musclé, mais il faut bien le reconnaître, les équipements sont pléthoriques et le confort sans concession. Il ne faut pas oublier non plus que ce Model X est un SUV électrique qui avec son autonomie de 500 kilomètres gomme l'inconvénient de la plupart de ses concurrents. L'originalité des portières « Falcon » ne laisse personne indifférent, il sera intéressant d'observer dans les années à venir si ce système est repris sur d'autres modèles. Enfin l'assistance à la conduite via son système « Autopilot » d'ores et déjà opérationnel place ce modèle à la pointe de l'innovation.

 

 

 

 

Retour Haut de page

 

 

 

 

Essai : MODEL S, une voiture haut de gamme très connectée 

 

Tesla Model S restylée

 

Après le Roadster le premier modèle commercialisé en Europe, et donc en France, par TESLA est la « Model S » qui se décline en plusieurs versions. A l’origine véhicule à propulsion, la Model S existe aussi en transmission intégrale à 4 roues motrices. Depuis mon premier essai la Model S a également été légèrement « restylée » (calandre supérieure affinée, nouvelles finitions, système de filtration HEPA ...). A l'automne 2016 la Model S a été rejointe par la Model X, un SUV plus polyvalent avec un système d’ouverture de portes arrières « levantes » qui ne passe pas inaperçu. Ayant également eu l'opportunité de prendre en main ce SUV avec ses portières de type « Falcon » et son système d'assistance à la conduite « Autopilot », un compte rendu de cet essai est également disponible sur ce site.

 

 

Spacieuse et confortable, une voiture séduisante

Caméra vision arrière et carte de localisation MODEL S de TESLA | photo 33-bordeaux.comAutant le dire tout de suite, dès le premier abord j'ai été séduit par cette voiture qui n'a guère d'autres concurrentes à ce niveau. Nous sommes ici en présence d'une voiture électrique spacieuse et confortable avec de nombreuses solutions innovantes. Au cours de mon essai j'ai pu apprécier la souplesse d'utilisation (pas de vitesses à changer, comme pour une boîte automatique on oublie le pied gauche), la qualité des reprises et le silence dans l'habitacle avec l'impression de confort qui en découle. J'ai aussi mesuré la facilité et la rapidité avec laquelle on s'adaptait à cette voiture innovante (le retour à mon véhicule habituel  a été difficile !).

 

La première fois où il m’a été donné de voir l’intérieur d’une Model S, j’avais été intrigué par la taille impressionnante de l’écran situé entre les sièges conducteur et passager. J’avais bien imaginé que c’était le signe d’un véhicule connecté mais j’étais bien en dessous de la réalité. Il s'agit d'un véhicule Premium et une foule de petits détails (à commencer par la télécommande en forme de Model S) le laisse subtilement percevoir dès les premiers instants. Quelques minutes pour utiliser les multiples réglages proposés pour le siège et l'on se sent parfaitement maintenu, un coup d'œil circulaire et l'on constate que la plupart des boutons qui envahissent habituellement nos tableaux de bord ont disparu. 

 

 

Télécommande en forme de voiture de  la TESLA Model S | photo 33-bordeaux.com De mémoire, je me souviens de seulement 2 boutons, celui des feux de détresse et celui ouvrant ... la boite à gants ! Le tactile est passé par là et les écrans sont là pour remplir l'ensemble des fonctions utiles. En toute logique on retrouve ici les services haut de gamme en matière de confort, de maintien et d'équipements de sécurité.

 

Pour l'anecdote, lors de mon essai (nous étions en hiver) il y avait un peu de brouillard résiduel. En phase de découverte du véhicule et de ses spécificités j'ai mis quelques secondes avant de réaliser que j'avais omis de m'occuper de l'éclairage. Juste le temps nécessaire pour m'apercevoir que si mon oubli ne m'avait occasionné aucune gène c'est tout simplement que la Model S s'en était chargée. Certes ce n'est pas la seule voiture à disposer d'un système de mise en route automatique de l'éclairage, mais l'affichage sur l'écran situé derrière le volant du faisceau indiquant la zone éclairée est particulièrement agréable.

 

Connectée en permanence la Model S propose bien sûr GPS dernière génération, radar et caméra de recul et autres systèmes d’assistance et d'aide à la conduite. On dispose aussi d'un régulateur pouvant s'adapter à l’allure du véhicule qui précède.

 

 

Le système prévoit également des évolutions au fil du temps par l’intermédiaire de mises à jour. Ainsi le propriétaire d'une Model S pourra-t-il avoir accès à de nouvelles fonctionnalités à venir. Parmi celles-ci on peut citer « l’assistance au maintien de cap » qui assure un maintien du véhicule dans la file utilisée ou encore le « changement de voie automatique » qui s’opère suite à la mise en service du clignotant. Un ensemble de fonctionnalités qui s’approchent d’un pilotage automatique et des véhicules dits autonomes tels que les bordelais avaient pu les découvrir au cours du salon des véhicules intelligents d’octobre 2015.  

Tarifs et options pour une Model S à commander en ligne

Logo TESLA Model S automobile électrique | photo 33-bordeaux.comLe ticket d'entrée pour la Model S se situe à 72 300 Euros et peut aller,  selon les versions et les personnalisations recherchées, jusqu'à 150 000 Euros.

 

Le modèle que j'ai conduit pour la réalisation de cet article était un Model S 90D transmission intégrale Dual Motor, bleu outremer métallisé, avec jantes de 19 pouces. Elle disposait de sièges nouvelle génération noirs, d'une finition en fibre de carbone, d'une garniture de toit en Alcantara noir et avec fonctionnalités de pilotage automatique. Intérieur et éclairage Premium, suspension Smart Air avec pack de sécurité cette Model S disposait également du son très haute fidélité. Le jour de mon essai ce modèle était proposé au prix TTC de 116 140 Euros.

 

Bien sûr ce véhicule d'exception est à un tarif qui ne pourra pas convenir à tous les budgets. En revanche l'automobiliste, habitué aux modèles catégorie Premium, rêvant d'une solution plus écologique ne restera sans doute pas longtemps insensible aux atouts de la Model S. En région bordelaise le showroom de Tesla se trouve 21 rue Thalès à Mérignac (Tel 05 33 52 00 50). Pour cette voiture ultra connectée il est possible de réserver assez facilement un essai directement depuis le site internet de Tesla Motor France.

 

Quand aux automobilistes qui s'intéressent davantage à un modèle de type SUV, ils pourront se tourner vers le Model X. Pour ceux qui aimeraient conduire une Tesla avec un budget plus conventionnel, il faudra s'armer d'un peu de patience pour attendre (sans doute à l'horizon 2018) l'arrivée du « Model 3 » en Europe.

 

 

Retour Haut de page

 

 

 

 

 

La Batterie, le point clé au cœur du système TESLA

La batterie est évidemment un élément majeur, et sensible, pour tout utilisateur d'une voiture électrique. Avant de réaliser cet article j'avais établi une petite compilation des questions (souvent des reproches), qui reviennent inlassablement dès lors que l'on parle d'automobile électrique (comme pour les hybrides d'ailleurs) : fiabilité, facilité de recharge, coût de remplacement ... Ces questions je les ai bien sûr posées à mes interlocuteurs de chez TESLA. En retour, voici les informations recueillies qui devraient répondre à la plupart des préoccupations.

Châssis et Model S TESLA en présentation | photo 33-bordeaux.com

 

Le constructeur garanti ses batteries 8 ans avec un kilométrage illimité ce qui laisse tout de même le temps de voir venir. Les batteries utilisant la technologie Lithium Ion, la déperdition dans le temps est assez marginale. Dans l’hypothèse où à terme une déficience serait malgré tout constatée, les batteries ont été conçues de telle sorte qu’il ne soit pas obligatoire de changer la totalité, mais seulement les cellules concernées.

 

La batterie étant au cœur du système, la marque y consacre d’importantes ressources. Une usine de production appelée « Giga Factory » est actuellement en construction dans le Nevada.

 

Une production qui devrait permettre d’abaisser les coûts et même permettre à un nouveau modèle de voiture de voir le jour. Ce nouveau « Model 3 » bénéficiant des dernières améliorations qui sera proposé aux Etats-Unis à partir de 35 000 dollars sans les aides de l'état.

Une voiture électrique qui a du coffre, ... mais où sont les batteries ?  

La taille imposante des batteries est souvent évoquée dans les aspects gênants pour les véhicules électriques où hybrides. Essentiellement parce que dans la plupart des cas le corolaire est que la place disponible du coffre se réduit au strict minimum. Sur la Model S on constate pourtant qu'elle dispose non seulement d'un coffre très acceptable mais en plus d'un volume de rangement non négligeable sous le capot avant. Pour trouver l'explication, il faut juste aller chercher dans la conception même de la voiture. Les cellules de batterie étant réparties sous toute la partie centrale du châssis, c'est autant d'espace libéré pour permettre au coffre de retrouver sa fonction normale.

 

 

 

Retour Haut de page

 

 

 

Jusqu'à 500 kilomètres d'autonomie, et 50% récupérables en 20 minutes

Inévitablement, dès que l'on parle de voiture à énergie électrique on en vient à aborder le sujet qui peut fâcher, l'autonomie ! Et là encore la gamme Tesla se distingue car on parle ici d’une autonomie allant entre 400 et 500 kilomètres en fonction de la version retenue. 

 

 

 

La marque propose plusieurs choix de batteries pour chaque modèle. La Model S est disponible avec des batteries de 60, 75, 90 et 100 kWh alors que le Model X peut lui être équipé en 75, 90 et 100 kWh. Sur cette gamme de véhicules tout a été pensé pour que l'on puisse « avaler du kilomètre » sans jamais voir son trajet interrompu pour cause de batterie à plat. Tout a été fait pour que la panne sèche faute de lieu de charge ne se produise jamais. Si les véhicules TESLA présentent une autonomie qui se distingue de ses concurrents, c’est à la fois lié aux performances spécifiques de ses batteries mais aussi à la conception même de ses véhicules.

Mise en charge de la TESLA Model S automobile électrique | photo 33-bordeaux.com« Super Chargeurs » et réseau de recharges à destination

Alignement de supers chargeurs TESLA et Model S | photo 33-bordeaux.comPour cela il y a l’accès aux « Super Chargeurs » répartis un peu partout sur le territoire.

 

Un important réseau que Tesla a baptisé « Recharges à destination » s'est également développé. Des chargeurs souvent accessibles sur des parkings d’hôtels ou de restaurants. L’idée étant que le conducteur mette à profit une étape du soir ou une pause déjeuner pour recharger la batterie. En seulement 20 minutes, 50% de l'autonomie est ainsi récupérée.

 

Lors de mon premier article Tesla comptait 29 stations « Superchargeurs » pour 142 bornes en France. Un an plus tard ce sont 45 stations pour 320 points de charge qui sont disponibles. Une progression significative avec 120 partenaires pour les points de Recharge à Destination. En Europe ce sont 261 stations pour 1 700 points de charge qui sont en place. Des points de charge qui sont d'autant plus faciles à trouver qu'ils sont visibles sur l'écran géant de la Model S et du Model X.

Model X Tesla SUV électrique | Photo 33-bordeaux.comChez soi, et aussi en ville

La recharge de la batterie, en plus des « Super Chargeurs », peut aussi se faire tranquillement dans son garage avec une simple prise électrique. Dans ce cas une recharge complète sera un peu plus longue et reviendra à son propriétaire entre 8 et 10 Euros. Sur une recharge de type habitation le ratio se situe aux alentours de 13 kilomètres d’autonomie par heure de charge ou encore de 150 kilomètres en une nuit. Suffisant pour l’utilisateur qui ne dépasse que rarement cette zone dans ses déplacements quotidiens.

 

Dans le cas d’un déplacement plus important il y a la possibilité, en plus des super chargeurs, de se raccorder aux bornes présentes dans de nombreuses villes. Il n'est d'ailleurs pas rare de voir une automobile TESLA en charge aux stations des véhicules en autopartage de type Bolloré (AUTOLIB' à Paris, BLUECUB à Bordeaux, BLUELY à Lyon ...).

 

 

 

Retour Haut de page

 

 

 

 

 

Thèmes associés  >>>| Transports et déplacements à Bordeaux | Présentation en photos du tramway |
| Plan des lignes du tram : A, B, C et bientôt D | Gare Bordeaux Saint Jean le train à 2h de Paris |
| Tesla les automobiles électriques Premium |